10 façons simples de réduire votre consommation de plastique

Les déchets plastiques sont actuellement l'une des plus grandes menaces climatiques auxquelles notre planète est confrontée. Cependant, avec la présence de plastiques dans presque tous les aspects de la vie des consommateurs, il peut souvent être extrêmement difficile de savoir par où commencer. Si la réduction des déchets plastiques est sur votre radar, continuez à lire pour découvrir nos 10 façons simples de réduire l'utilisation du plastique dès maintenant.

1. Utilisez vos propres contenants

Commencez simplement : être préparé avec vos propres contenants est le meilleur moyen d'éviter les déchets d'emballage inutiles. Qu'il s'agisse de préparer vos propres collations (pour ne pas être pris de court et d'avoir besoin d'acheter quelque chose d'emballé dans du plastique lorsque vous sortez), de garder des tupperwares à portée de main à la maison pour réduire l'utilisation de film alimentaire non recyclable, de contenants lavables et un peu de prévoyance peut faire une grande différence dans votre utilisation quotidienne du plastique.

2. Trouvez durable/changez vos fournisseurs locaux

Promenez-vous dans la plupart des supermarchés et vous verrez du plastique partout ; sacs à usage unique pour pâtisseries et fruits, légumes emballés individuellement et plats cuisinés pour n'en citer que quelques-uns. La prochaine fois que vous aurez besoin de stocker votre cuisine, pensez à diviser votre magasin en quelques fournitures locales plutôt qu'en un seul grand supermarché. Les marchands de légumes, les bouchers, les boulangers et les poissonniers sont beaucoup plus susceptibles d'utiliser des sacs en papier (ou aucun emballage du tout), de sorte que vous pouvez obtenir des aliments frais et de haute qualité sans tout excès de plastique.

3. Dites non aux pailles en plastique

Il y a eu beaucoup de couverture médiatique sur l' interdiction britannique des pailles en plastique et des agitateurs de boissons, la législation européenne entrant en vigueur en 2021 en raison de leur interdiction avec une liste d'autres délinquants en plastique à usage unique. Jusque-là, refuser une paille en plastique lorsque vous buvez à l'extérieur de la maison est un moyen extrêmement efficace de réduire les déchets plastiques nocifs. On estime que pas moins de 8,3 milliards de pailles en plastique polluent actuellement les plages du monde, dont 8 millions de tonnes se déversent chaque année dans les océans. Dire non aux pailles en plastique est une victoire facile !

4. Apportez vos propres sacs au marché

Selon le programme d'éducation écologique en ligne, Ocean Crusaders , les acheteurs du monde entier passent à travers environ 500 millions de sacs en plastique à usage unique par an simplement en faisant leurs courses. Cette statistique choquante se traduit par environ 150 sacs en plastique pour chaque personne sur terre, chaque année. En investissant dans des sacs fourre-tout en coton biologique ou en réutilisant des sacs en plastique ou en toile que vous possédez déjà, vous pouvez réduire considérablement votre empreinte plastique personnelle à usage unique. Si vous avez déjà une collection de sacs plastiques chez vous, vous pouvez les recycler dans de nombreux grands supermarchés et passer facilement au coton ou à la toile !

5. Abandonnez le chewing-gum

Pour beaucoup, le chewing-gum fait partie de la routine quotidienne, mais saviez-vous que la plupart des chewing-gums modernes sont en fait faits d'un plastique synthétique semblable à celui utilisé dans les pneus de voiture ? Ces plastiques cachés ne polluent pas seulement nos rues, on estime que le chewing-gum à lui seul crée 100 000 tonnes de déchets plastiques chaque année. La prochaine fois que vous prendrez un paquet de chewing-gum, prenez plutôt une menthe à mâcher.

6. Essayez les couches réutilisables

Autre plastique caché, les couches pour bébés (ou couches comme vous les connaissez peut-être), sont responsables d'environ 30 % des déchets non biodégradables. Aux États-Unis, on estime que 27,4 milliards de couches en plastique sont utilisées chaque année , et sans aucun moyen de les recycler en toute sécurité, tous ces déchets finissent dans des décharges. Au lieu d'utiliser les jetables pratiques, considérez les avantages des couches en tissu naturel - remplacer une seule couche par jour par une couche réutilisable pourrait éviter que 900 couches ne se retrouvent à la décharge.

7. Achetez-vous un gobelet

Avec plus de 2,5 milliards de tasses à café jetées chaque année au Royaume-Uni, investir dans une tasse à conserver est l'un des moyens les plus simples de minimiser votre consommation de plastique à usage unique. Alors que beaucoup de gens pensent que les gobelets à emporter sont recyclables, la plupart sont recouverts d'une couche de plastique à l'intérieur qui ne peut pas être recyclée (le revêtement extérieur en papier peut l'être), alors ne vous laissez pas tromper par le symbole de recyclage. Que vous soyez un grand amateur de café, comme un thé l'après-midi ou un chocolat chaud en rentrant chez vous, en apportant votre propre tasse, vous pouvez activement réduire le nombre de gobelets en plastique polluant l'environnement. De nombreux cafés offrent désormais des réductions aux personnes qui apportent leurs propres tasses, ce qui vous permet de réduire les déchets plastiques et d'économiser de l'argent sur votre infusion du matin !

8. Évitez tout ce qui contient des microbilles

La lutte contre les microbilles est bel et bien en cours - le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada ont tous interdit les microbilles. Responsables de la pollution de notre chaîne alimentaire par des agents cancérigènes (une étude a révélé qu'un quart des poissons contiennent des microplastiques dans leur intestin ), ces minuscules perles ajoutent des toxines dans nos sources d'eau et attirent les polluants organiques. Si les microbilles ne sont pas interdites dans votre pays, veillez à éviter les produits (généralement des exfoliants pour le visage et des dentifrices) contenant du polyéthylène (PE), du polypropylène (PP), du polyéthylène téréphtalate (PET), du polyméthacrylate de méthyle (PMMA), du polytétrafluoroéthylène (PTFE) et nylon.

9. Investissez dans une activité de voyage

Les couverts en plastique sont considérés comme l'un des types de déchets les plus dangereux pour les oiseaux, les mammifères et la vie marine selon un rapport réalisé par l' Ocean Conservancy . Des milliards de couteaux, fourchettes et cuillères à usage unique sont jetés chaque année, dont la plupart ne sont même pas utilisés. Pensez à tous les couverts utilisés sur chaque vol commercial ou aux ensembles automatiquement inclus dans votre commande à emporter - cette attitude insensée envers les couverts en plastique pourrait si facilement être changée. La prochaine fois que vous prendrez votre déjeuner à l'extérieur de la maison, ayez vos propres couverts lavables à portée de main (ou sur votre bureau) afin de ne pas jeter de plastique inutilisé. Si vous commandez des plats à emporter, informez le restaurant à l'avance que vous n'aurez pas besoin de couverts en plastique - l'environnement vous en remerciera.

10. Thé en vrac au lieu de sachets

Un autre plastique caché peu connu se trouve dans les sachets de thé - généralement étiquetés PLA, ces plastiques sont normalement fabriqués à partir d'une huile ou d'un produit biologique afin de sceller à chaud les bords du sachet ensemble. Cependant, de plus en plus d'entreprises recherchent désormais des méthodes alternatives pour sceller leurs sachets de thé dans le but de se débarrasser définitivement des plastiques dans le thé. Faites attention aux étiquettes sans plasti ou restez avec du thé en vrac la prochaine fois que vous aurez envie de faire une infusion. Des entreprises telles que Pukka ouvrent la voie au thé sans plastique, utilisant à la place un fin point de coton pour sceller ses sachets. Gardez un œil sur vos étiquettes et buvez votre tasse de thé préférée en toute bonne conscience.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés